Support auto Huawei P9 / C4 picasso

Avant d’upgrader la mendel, un dernier petit truc à imprimer… J’en avait tellement ras le bol de mon GPS garmin qui me faisait prendre des chemins aberrant, que je me suis fait un petit support pour mon smartphone, afin de passer sur Wase…

possibilité de le pivoter de 90°, et réglages dans tous les sens:Fixation avec un clip sur des reliefs de la planche de bord

Comme d’hab dessin perso:

certains éléments sont repris des accessoires Gopro que j’ai dessinés il y a qq temps…

Certaines piéces comme les deux chapes bleues sont faites en plusieurs morceaux collés au dichlorométhane. elles auraient pu être imprimées en une fois, mais au pris d’une grande perte de solidité

Le support insère le connecteur microUSB type C du câble d’alimentation clipsé. Un peu de feutrine protége le P9 du frottement à l’insertion… je sais la couleur est a ch… 😉Le plan est très spécifique, mais voici  les fichiers STL qui peuvent servir, en particulier l’articulation 3 axes….

 

 

Knolling…

Un petit knolling de l’upgrade de mon imprimante 3D:

Aprés un petit paquet d’heures de fonctionnement depuis 2013,et quelques KG de PLA extrudés, ma Mendel 90 commence à donner des signes de fatigue: les guidages ont pris du jeu, les pièces imprimées ont commencé  à fissurer dans certaines zones ( la maladie du PLA qui n’aime pas les contraintes d’allongement )…

J’ai donc entrepris une remise en état avec améliorations bien sûr…

Le chariot principal va recevoir des parties métalliques ( en bleu foncé sur l’image ci dessus ) pour plus de rigidité. Les axes z sont permutés par rapport tiges filetée pour augmenter la course en X d’environ 50mm, afin de pouvoir a terme loger une deuxième Hot-end en mode « bowden » pour faire de la bi-extrusion de support soluble par exemple. Tout a été redessiner pour éviter les contraintes préjudiciables au PLA…

Impression en PLA Filo3D et usinage des piéces alu sur ma fraiseuse upgradée, avec la microlubrification qui m’enchante à chaque utilisation…

j’ai aussi approvisionné des nouveaux filaments : ABS, bronzefill, filaflex, carbone etc… ainsi qu’une hot-end E3D V6 origine pour pouvoir monter haut en température et essayer des filament type polycarbonate. J’ai pris une buse trempée pour le carbone, et une buse de 0.25 pour tester des impressions ultrafines. Je déroge à ma doctrine monomaniaque du DIY, mais bon, il n’y a que les imbéciles qui changent pas d’avis 😉

Accessoires Gopro

Jeremy, le boyfriend Écossais  de ma fille s’est acheté une Gopro, pour faire des vidéos de sport , d’escalade en particulier. Je lui ai imprimé deux accessoires: un head mount et un chest mount.  A mon habitude, je me suis inspiré de ce qui existe chez Gopro et des nombreuses interprétations que l’on trouve sur thingiverse, et j’ai tout redessiné à ma sauce, et pour les paramètres de mon imprimante:

pour l’aspect solidité, et contrairement a ce qui se trouve sur le net, j’ai fait les pièces principales en 2 parties. Le sens d’impression logique n’est pas le même pour les pièces grises et pour la pièce bleue. Je les ait donc dessinées emboitées à jeu nul,  et collées au dichlorométhane ( une vraie soudure…)

la pièce bleue est imprimée avec support, et est dessinées pour une hauteur de couche de 0.25 et une largeur d’impression de 0.45. Elle est prévue pour un écrou de 8 ( M5 ) et s’emboite a la perfection sur la base Gopro.

Le bouton est dessiné pour une vis M5 de L50

Résultat du head mount  ( sangles élastique L35 mm ) :                        

Sympa la coupe punk inversée 😉

Résultat du chest mount  ( dessiné pour de la sangle de 30mm Leroy merlin, on trouve les boucles de fermeture rapide et les anneaux de réglages associés très économiques ):

pas de photos du montage fini, mais ça ne saurais tarder… C’est en cours de couture chez ma « makeuse » de mère 😉  Notre machine à coudre est complétement déréglée et refuse la sangle…c’était juste passable pour l’élastique.

pour ceux que ça intéresse, voici les fichiers

j’avoue j’ai péché…

– Oui mon Père… j’avoue… j’ai péché…j’ai honte…j’ai cédé au coté obscur: j’ai accepté d’usiner un drone en Carbone…

– Ouuuhhh la la, mais c’est très très grave ça mon fils…  te compromettre avec nos pires ennemis !! tu ne va pas t’en tirer avec deux paters et trois avés… Même un cierge à Sainte Finesse+ ne suffira pas  !! tu devra faire un pèlerinage au St Menez hom !! monter à la pente nord à genoux avec ton excalibur en croix sur le dos… et faire au moins trois heures de vol sans la moindre figure de voltige !!!

-NNOOOOOOOOONNN !!!!  pas çaaaa… c’est trop dur.. même pas un petit renversement ?  je le referai plus, je le jure sur Saint Esbé !!!

– Bon pour cette fois je t’absout mon fils, mais c’est bien parce que tu l’a usiné avec les bonnes fraises Normandes…

Trêve de délire ! c’est la poussière de carbone qui doit avoir des effets  hallucinatoire 😉

Mini spider hexa V1 de E heli blog.  Carbone chinois 1.5 et 2.5

fraises carbure taille diamant Ø1 de

Vitesse 350mm/min, plongée 150mm/min, kress à fond. Captage efficace de la poussière impérative ( pas clean du tout, et dangereuse pour l’électronique et les contacts, car conductrice…)

En fait, c’est pas hyper agréable à faire…salissant, et fatiguant pour les fraises (2 casses). Le dessin permettait de monter jusqu’à du  Ø 1.5, j’aurais du… En plus 90% du kif c’est le dessin, la conception… Reste le plaisir de rendre service au collègue qui me l’a demandé…

Quelques mises à jour…

Rien de nouveau… juste de la finition, et la mise sous forme de pages facilement accessibles de quelques articles qui étaient « enterrés » dans l’historique du blog.

https://thebreizmaker.wordpress.com/lainezick-un-planeur-numerique-le-master-de-fuselage/

https://thebreizmaker.wordpress.com/essais-usinage-pmma/

https://thebreizmaker.wordpress.com/blower-radial-sunon/

https://thebreizmaker.wordpress.com/hoverboard-fttf/

Impression du jour…

Je suis en train de refaire une cabane en bois pour mettre de la nourriture pour les oiseaux dans le jardin… Du coup j’ai dessiné et imprimé une mangeoire.

5 heures d’impression… Le résultat est nickel, elle fait 125mm de haut et 100mm de Ø, de quoi tenir un petit moment avant de retourner faire le plein… Quoiqu’ils sont voraces les bestiaux… 😉

Article détaillé avec les fichiers STL

mangeoire4

Microlubrification DIY

Suite à la difficulté a usiner correctement l’alu à sec, je me suis décidé a ajouter de la lubrification… J’ai mis au point une méthode de microlubrification très économique et adaptée aux contrainte de mon environnement :

microlube-6

 Page détaillée décrivant la technique, avec en bonus une très bonne nouvelle en fin d’article     😉