Butées d’origines

Dans le même esprit que mon palpeur d’outil, j’ai conçu des butées d’origine machine à contact sec NFButées (1)

la conception de ces butées permet une course après le déclenchement du contact, ce qui évite la destruction du contact en cas de dépassement accidentel.

L’arceau principal est en polyamide usiné CN (Avec des fraises carbure de défonceuse pour bois, ça s’usine nickel ! alors qu’avec des fraises pour métal ( probablement inadaptées ) ça bourre en fondant. Ça fait des jolis petit copeaux bien séparés. 15000t/min avance 1000 mm/min )

Tige diam 3: récup de guidages de lecteurs de disquette ( vestige de ma période moteur home made genre cdrom !! )

Ressort Leroy-merlin

Pièces laiton usinées maison

Contact arrière ressort : rivet meuléButées (2)

le réglage de la sortie tige se fait par une petite vis de pression M3 sans tête.On positionne la sortie tige à la position de chariot voulue, et on serre…

Le câblage s’effectue en soudant les fils sur le contact cylindrique en laiton, et sur le rivet qui fait siège de ressort.Butées (3)

Les tiges sont métallique, ce sont donc les surfaces d’appui en vis à vis sur les chariots, qui auront leur petite pastille de verre époxy « antiparasite ».Butées (4)Butées (5)Butées (6)

La précision de positionnement est très bonne: +- 1 pas ( 0.017) à des vitesse de contact de 1500 mm/min ( Voir ci dessous: comparateur après un déplacement et retour sur butée )Butées (7)

Pas de plan formel: les dimensions sont à adapter aux éléments de récupération, et à la machine…